mercredi 20 juin 2012

Eva Besnyö, à biais d’œuvre

"Photo. A Paris, le Jeu de paume consacre une première rétrospective française au travail de l’artiste hongroise, décliné entre abstraction, figuration et documentaire.
Il faut biaiser avec les photographies d’Eva Besnyö. Chercher la diagonale renversant l’image. Parfois évidente (un arbre barrant la vue d’un lac), le plus souvent cachée dans un détail (le dos nu d’un ouvrier sur un chantier), ou dissimulée sous d’autres formes (des rails de tramway traversant une place en arc de cercle). " La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire