mardi 3 décembre 2013

László Krasznahorkai Grand entretien Par Oriane Jeancourt Galignani dans Transfuge

"László Krasznahorkai est un des écrivains les plus mésestimés en France. En quelques livres, ce Hongrois a construit une immense oeuvre réflexive et mélancolique sur le monde contemporain, largement saluée outre-Atlantique. Qu'il place ses romans au Japon, en Hongrie ou à New York, on y retrouve une constante quête de sens. À l'occasion de la parution de l'exceptionnel Guerre et Guerre, rencontre avec un écrivain à l'écoute du temps.  
 Dans un petit appartement de New York, une femme cuisine en silence. Elle est portoricaine et porte au visage les stigmates de coups qu'elle a reçus au cours de la nuit. Un homme la rejoint, s'assoit près d'elle et commence à lui parler. En hongrois, il lui raconte une histoire de voyageurs dans le temps, qui traversent la Grèce antique et l'Allemagne de la Renaissance jusqu'à la Suisse d'aujourd'hui. La femme ne comprend pas un mot de ce que dit cet Européen mais reste à l'écouter plusieurs heures. C'est un moment fort de littérature : y coexistent la violence muette du visage de la femme et l'espoir lumineux charrié par le récit de l'homme." La suite sur transfuge.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire