lundi 23 mars 2015

Le paradis du flipper se trouve... à Budapest

"Le billard électrique n'est pas mort. Ou s'il l'est, son paradis se trouve dans une cave de Budapest, où des aficionados du monde entier s'offrent des "extra-balles" dans le plus grand musée du flipper d'Europe, créé par un passionné hongrois.
"Depuis les années 1990, les flippers ont disparu de la plupart des bars. Mais il y a une renaissance de cette culture. Les jeux vidéos ne peuvent pas les remplacer", assure Balazs Palfi, qui a rassemblé plus de 140 machines dans son musée.
Ouvert il y a moins d'un an, le lieu est déjà devenu culte. Car ici, toutes les machines sont en état de marche. Et une fois acquittés les frais d'entrée (8 euros), le visiteur peut jouer à volonté sur des engins parfois vénérables." La suite sur ladepeche.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire