dimanche 15 mars 2015

Le prix Hungarica 2014/15

Paris, le 12 mars 2015
Communiqué de presse

L’Association des Amis de l’Institut hongrois est heureuse d’annoncer que, lors d’une cérémonie qui s’est tenue le mercredi 11 mars au soir à l’Institut Hongrois de Paris et en présence du nouvel ambassadeur de Hongrie en France, S.E. Monsieur Georges Károlyi, deux accessits de 2000 € chacun ont été remis par Monsieur Laurent Catenos, directeur de la coordination PECO et Allemagne chez EDF, sponsor du Prix Hungarica, à :

Mario Adobati pour son mémoire de master 2 en études cinématographiques et audiovisuelles, présenté à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, intitulé « La séquence d’ouverture des Harmonies Werckmeister de Béla Tarr : une analyse « audio-logo-visuelle » ;

Hélène Cristofari pour son mémoire de master 2 en environnement, développement, territoires et sociétés, présenté au Musée national d’Histoire Naturelle et à AgroParisTech, intitulé « Perception de l’agro-biodiversité cultivée en Hongrie. Une approche ethnologique ».

Le jury, en octroyant ces accessits, a souhaité encourager les deux lauréats à poursuivre leurs recherches en tant que doctorants et récompenser le travail méritoire dans des domaines aussi divers que le cinéma et l’agro-biodiversité en Hongrie, de deux étudiants qui, de surcroît, ont à cette occasion étudié la langue hongroise !
Une brève présentation de leurs travaux a permis au public, grâce à Mario Adobati, de s’imprégner à travers le cinéma de la culture post-communiste de la Hongrie, mettant en avant la musicalité et la dimension visuelle; Hélène Cristofari, quant à elle, nous a emmenés dans le milieu rural hongrois pour y évoquer, au travers d’une analyse ethnologique, les problèmes de la diversité biologique, les menaces qui existent mais également quelques pistes d’amélioration....
Le Prix Hungarica est généreusement soutenu par
Pour plus d’informations: www.instituthongrois.fr/actualités/concours ou antoinette.daridan@orange.fr (06 42 91 03 29)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire