mercredi 11 mars 2015

Viktor Orbán, laquais de Vladimir Poutine ?

"Voilà plus d’un an que les manifestations contre le Premier ministre hongrois Viktor Orbán et sa politique nationaliste se multiplient à Budapest. Or dimanche dernier, les Hongrois sont à nouveau sortis dans les rues de la capitale pour dénoncer, cette fois-ci, une nouvelle mesure controversée.
La semaine dernière, rapporte l'hebdomadaire MAGYAR NARANCS cité par Vox Europ, le Parlement hongrois a voté une loi qui prolonge de 15 à 30 ans la période pendant laquelle les détails de l’accord signé avec la Russie dans le domaine du nucléaire civil sera couvert par le secret-défense. Et c'est ainsi qu'à l’appel de l’opposition, des milliers de personnes sont donc redescendues à nouveau dans la rue, avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire notamment ces mots, précise toujours le journal : « ce gouvernement est corrompu ». " La suite sur franceculture.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire