vendredi 19 mai 2017

Cannes 2017. “Jupiter’s Moon” : “Une réponse édifiante” à la politique de Viktor Orbán

"Présenté en compétition à Cannes, le nouvel opus de Kornél Mundruczó met en scène un réfugié syrien blessé à la frontière serbo-hongroise. La presse magyare applaudit à cette œuvre inclassable, au propos éminemment politique.
Il y a trois ans, il bousculait la section Un certain regard avec une meute de chiens rebelles dévastant Budapest dans White Dog, métaphore de la grogne sociale latente dans la Hongrie du premier ministre Viktor Orbán. Kornél Mundruczó revient cette année en compétition, avec un film au sous-texte tout aussi politique." La suite sur courrierinternational.com
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire