dimanche 28 mai 2017

En Hongrie, le vent tourne pour les leaders étrangers d’extrême-droite

"Les arrêtés d’interdiction de séjour émis cette semaine à l’encontre des leaders d’extrême-droite britannique James Dowson et Nick Griffin marquent un tournant dans l’attitude du gouvernement hongrois vis-à-vis des leaders étrangers de l’extrême-droite radicale.
Mercredi, c’est tout d’abord James Dawson, ancien membre du Parti national britannique (BNP) et "Britain First", fondateur de l’organisation d’extrême droite basée à Budapest Knigths Templar International, qui a fait l’objet d’une interdiction de séjour émise par le Bureau de l’Immigration et des réfugiés..." La suite sur hu-lala.org (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire