mercredi 24 mai 2017

László Lovász : « Il fallait enfin que nous nous exprimions sur la loi CEU »

"Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Heti Válasz, le président de l'Académie hongroise des sciences (MTA), László Lovász, revient longuement sur les raisons qui ont poussé son institution à prendre position en faveur de l'Université d'Europe centrale (CEU).
En Hongrie, l’immixtion d'organismes publics dans le débat politique est un fait suffisamment rare pour être souligné. "Most szólnunk kellett !" ("Il fallait enfin que nous nous exprimions !")" La suite sur hu-lala.org (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire