lundi 29 mai 2017

Orbán croise le fer avec la déculturation par l'immigration

"Lors du World Congress of Families organisé en Hongrie par des forces américaines d'extrême-droite, le Premier ministre hongrois a brandi le spectre d'un "métissage démographique" de l'Europe sous l'effet des migrants. L'antidote qu'il propose : une politique nataliste. Si certains commentateurs croient que sa politique pourrait faire école dans l'Europe entière, d'autres pointent les contradictions inhérentes à sa stratégie.

Magyar Hírlap (27 mai 2017)

Orbán montre la voie à suivre
La Hongrie en matière de politique familiale pourrait donner le ton pour l'ensemble de l'Europe, qui enregistre un recul de la natalité, pointe Magyar Hírlap, quotidien acquis au gouvernement :
«La bible le professait déjà : 'Soyez féconds et multipliez-vous !' La famille est le fondement de toute nation. C'est pourquoi il est absurde de critiquer, voire de tourner en dérision, le fait que l'Etat ou le gouvernement veuille influencer le planning familial. ... Avec sa politique de renforcement de la famille et d'incitation aux naissances, le gouvernement hongrois va à contre-courant de la tendance européenne, qui mise sur l'importation de jeunes qui sont des étrangers sur les plans ethniques et culturels. Si la politique familiale hongroise réussissait, et c'est bien notre hypothèse, elle pourrait faire des émules au sein d'une Europe en proie à un recul et à un vieillissement de sa population.»" La suite sur eurotopics.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire