lundi 8 mai 2017

Cinéma et table ronde L’image venue de l’Est. L’œil de Jean Badal au cinéma 10 juin 2017 de 16h00 à 21h00 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservation obligatoire : reservation@instituthongrois.fr

Les images de Jean Badal ont marqué le cinéma français. Chef opérateur issu de l’École supérieure d’art dramatique et cinématographique de Budapest, il commence une première carrière en Hongrie avant de quitter son pays suite à la révolution d’octobre 1956. Réfugié politique en France, il deviendra en 1967 le directeur de la photographie de Jacques Tati pour son film Play Time après avoir tourné avec Edouard Luntz, François Leterrier, Nelly Kaplan... Passionné par la lumière et le travail de la couleur, Jean Badal conçoit son métier sur le modèle de celui des peintres de la Renaissance. Comme son ami et élève Vilmos Zsigmond, il a exporté au-delà des frontières de la Hongrie cette sensibilité venue de l’Est, qui a imprimé son style à un certain cinéma européen et américain. Cette soirée rendra hommage à sa carrière et au métier de directeur de la photographie.
16h - Projections : Mihály Szenes, Le Traineau, 1955, 19’, vostf
Edouard Luntz, Les enfants du courant d’air, 1959, 24’, vof
17h - Projection : Imre Fehér, Un amour de dimanche, 1957, 1 ’30, vostf
19 h - Table ronde animée par Clotilde Badal avec la participation de János Kende, chef opérateur, Peter Kassowitz, réalisateur, Pierre Filmon, réalisateur.
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire