lundi 8 mai 2017

« Le gouvernement hongrois doit laisser les universités tranquilles »

"Le recteur de l’Université d’Europe centrale de Budapest, fondée par le philanthrope américain George Soros, appelle l’Europe à l’aide face aux menaces de fermeture.
Michael Ignatieff, recteur de l’Université d’Europe centrale (CEU en anglais) de Budapest, se bat pour que son institution puisse rester en Hongrie alors qu’elle est menacée par une loi adoptée en avril par le Parlement contrôlé par le premier ministre ultraconservateur Viktor Orban. Le texte va restreindre considérablement l’indépendance des universités étrangères, dont la CEU. Cette prestigieuse institution anglophone a été fondée en 1991 par le philanthrope américain d’origine hongroise George Soros, devenu la bête noire de M. Orban." La suite sur lemonde.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire