mercredi 13 septembre 2017

Kiev contre tous : l’Europe de l’Est s’inquiète d'une nouvelle loi «contraire aux valeurs de l’UE»

"Kiev s’est attiré les foudres des Etats de l’Europe orientale après avoir voté la limitation de l'enseignement des langues autres que l’ukrainien. Le pays abrite des représentants de plusieurs minorités nationales de pays voisins.
Une nouvelle loi polémique a été adoptée en Ukraine. D’après le texte voté le 5 septembre par la Rada (le Parlement ukrainien), l’accès à l’enseignement dans leur langue natale sera drastiquement réduit pour les minorités ethniques vivant en Ukraine. La dernière mouture de la loi prévoit notamment, d’après les informations des médias locaux, qu'à partir de 2018 l’enseignement ne pourra être effectué dans une langue autre que l’ukrainien que jusqu'à la fin de l'école primaire. Après l’école primaire, les élèves des minorités nationales ne pourront plus suivre de cours dans leur langue natale, rapporte le site d'actualité Strana.ua, qui ajoute que l'enseignement dans ces autres langues sera complètement abrogé dès l’année 2020, y compris dans le cycle primaire." La suite sur rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire