lundi 25 septembre 2017

Un Don Juan audacieusement rajeuni sur la scène de Budapest: fraîcheur et séduction.

Par Pierre Waline
"Suite aux éloges particulièrement chaleureux parus dans la presse américaine, qualifiant la production de „brillante, merveilleuse et rafraîchissante”et la mise en scène de„captivante, créative et audacieuse.” (New York Times), nous pouvions nous attendre à vivre ce soir un véritable événement qui fera date. Tel fut le cas.
Une production entièrement conçue et dirigée par le chef Iván Fischer dont on a déjà pu apprécier, outre les qualités de musicien, les dons de metteur en scène. Mais innovant ici peut-être davantage encore. Pour cette représentation donnée dans l’auditorium du Palais des Arts de Budapest (Müpa), une scène entièrement vide: simple estrade de 30 m2 pourvue de deux podiums." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire