vendredi 22 septembre 2017

Valentin Desmarais : « Pour un musicien, Paris c’est l’anti-Budapest »

Cet article a été publié sur la page Facebook du Budapest Kultur Lab, sur laquelle vous pouvez retrouver toutes les productions des étudiants du master 1 de l’Institut de journalisme de Bordeaux-Aquitaine (IJBA), en immersion à Budapest du 8 au 16 mai 2017.

"Saxophoniste et leader du groupe de jazz manouche Hét Hat Club, le Français Valentin Desmarais a commencé sa carrière dans les 6 et 7e arrondissements de Budapest. Rencontre avec un musicien qui a assez de proximité avec la ville pour en faire son nouveau conservatoire, et assez de distance pour casser les codes du jazz traditionnel.

Vous avez étudié au conservatoire d’Aix en Provence. Comment vous êtes-vous retrouvé ici à Budapest ?
Je suis arrivé il y a trois ans pour étudier l’architecture, après un an d’Erasmus au Danemark. Je jouais de la musique depuis l’enfance mais cela ne m’a jamais rapporté d’argent. Par hasard, j’ai rencontré des musiciens et j’ai vite été intégré dans leurs cercles. Au bout de six mois, j’ai arrêté mon école d’architecture. J’ai eu plein de groupes, puis j’ai décidé il y a un an d’avoir un projet sérieux, plutôt que trois ou quatre. Je suis leader du groupe, avec mon guitariste d’origine italienne.
Votre groupe s’appelle Hét Hat Club, littéralement Sept Six Club, car c’est dans ces arrondissements que vous avez commencé à jouer. Est-ce difficile de se lancer ?" La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire