jeudi 11 octobre 2018

A Budapest, les pro-Erdoğan ont pu manifester, eux !

"Un parti d'opposition n'a pas reçu l'autorisation de la police pour manifester contre le président turc Recep Erdoğan, mais les ressortissants turcs ont pu manifester en sa faveur. La nouvelle loi sur la liberté de réunion et de rassemblement en Hongrie, votée cet été et entrée en vigueur au début du mois d'octobre, est en cause, et elle pourrait décidément se révéler bien problématique et poser un vrai problème de démocratie dans les temps à venir . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire