lundi 8 octobre 2018

Anna Stein "Retour de Bratislava" - Exposition du 23 au 28 octobre 2018 Atelier d'Anna Stein

Le vernissage aura lieu mardi 23 octobre prochain, à partir de 18h.
Née en 1936 à Budapest en Hongrie, Anna Stein échappe miraculeusement au génocide antisémite nazi. A 18 ans, elle entre àl’École des Beaux Arts de Budapest où elle s’initie au dessin. Deux ans plus tard, elle s’exile vers la France et entre aux Beaux Arts de Paris dans l’atelier de Jean Souverbie en 1957. Passionnée de peinture, elle aborde d’autres supports, de la sculpture aux fresques (elle fut l’élève de Jean Aujame), en passant par le mobilier.
Gilbert Lascault dit d’elle : « Anna Stein sculpte et peint l’air, l’eau, le feu, les forêts, les anges, les dieux, les héros, les sibylles, les footballeurs, les philosophes, les rois déchus des royaumes perdus, des allégories... Ses œuvres constituent des récits fragmentés esquissés : des mythes grecs, la Bible, des instants de sa vie, des événements de l’Histoire. Peintures et sculptures racontent :
elles forment l’aventure Une de l’artiste. »
Une grande rétrospective de ses peintures et sculptures a lieu en ce moment même à Bratislava dans son pays d’origine. Dès le retour des oeuvres dans son atelier parisien, Anna Stein en ouvre les portes au public pour une exposition réalisée avec la complicité de L’œil de la femme à barbe qui proposera peintures, sculptures et bijoux d’artiste exceptionnels.
Le passage Choiseul, ouvert en 1827, est déjà une sortie pour lui-même : Louis Ferdinand Céline y vécut enfant à une époque où l’endroit était peu reluisant... Puis - beaucoup plus tard - le couturier Kenzo s’y installa, redorant ainsi la réputation du lieu. Aujourd’hui il abrite l’étonnant atelier de cette infatigable artiste aux talents multiples et fort variés : peinture, sculpture, vitrail, bijoux...
Elle s’approprie presque toutes les techniques et s’attaque à tous les matériaux : bronze, verre, toile, huile, en inventant même quand c’est nécessaire (comme ce mélange composé de carton, peinture et d’une résine dont elle seule possède le secret) !
Le bel hommage que lui rend l’Institut Hongrois de Bratislava avec les Images des chemins intérieurs, n’est certes pas immérité : on retrouve les œuvres d’Anna Stein dans le monde entier, dans des collections particulières ou celles de musées réputés.
Ne boudons donc pas notre plaisir et profitons de cette belle occasion de découvrir son travail !


Atelier d’Anna Stein
23 passage Choiseul 75002 Paris
(entrée par le 40 rue des Petits Champs)
Entrée libre tous les jours de 14h à 20h

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire