jeudi 11 octobre 2018

Conférence Nietzsche et la Hongrie 21 novembre 2018 à 19h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservation obligatoire : reservation@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

L’auteur d’Ainsi parlait Zarathoustra n’a pas seulement mis en avant ses origines polonaises, probablement imaginaires. La chose est beaucoup moins connue, mais il a aussi eu une grande période hongroise. Dans sa jeunesse, séduit par la musique de Ferenc Liszt, les poèmes de Nikolaus Lenau et de Karl Isidor Beck, ainsi que par les traductions d’œuvres hongroises de Karl-Maria Kertbeny, Nietzsche découvre notamment l’œuvre de Sándor Petőfi dont il met alors en musique les versions allemandes de plusieurs poèmes. Par-delà cette période juvénile d’enthousiasme romantique, quelle a été l’importance de la Hongrie dans la formation de la sensibilité du grand philosophe ? 

Guillaume Métayer, spécialiste de Nietzsche et traducteur de littérature hongroise, mène l’enquête.
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire