jeudi 18 octobre 2018

La droite européenne écarte toute sanction contre Viktor Orban

"Réunis à Bruxelles, les chefs de file du PPE n’ont pas voulu exclure le premier ministre hongrois, accusé de dérives autoritaires.
« Pas d’exclusion, pas de sanction, rien du tout. » Antonio López-Istúriz, le secrétaire général du Parti populaire européen (PPE), a été très clair mercredi 17 octobre : Viktor Orban, le premier ministre hongrois ultraconservateur, sera autorisé à rester dans la grande formation des conservateurs européens. Critiqué pour ses atteintes à l’indépendance de la justice, à la liberté des ONG ou des universités, l’homme fort de Budapest, adulé par l’extrême droite de tout le Vieux Continent, va pouvoir faire campagne pour les élections européennes sous l’étiquette du PPE." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire