lundi 25 février 2019

Cinéma - Jours Glacés, réalisé par András Kovács 27 mars 2019 à 19h30 - Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Réservation obligatoire : reservation@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Littérature et cinéma en Hongrie (1949-2000) : Passages, résonances, surgissements
Hideg napok, 1966, 110min, VOSTFR
Ce cycle vise à questionner l’adaptation cinématographique d’œuvres littéraires en Hongrie à partir de 1949 et jusqu’au début des années 2000. Explorant trois périodes historiques (empire austro-hongrois, Seconde Guerre mondiale, période communiste), les films proposés cette année donnent l’occasion d’interroger l’enjeu du temps historique au cinéma. Dans quelle mesure, à partir de récits littéraires, les cinéastes poétisent-ils l’Histoire, entremêlant dans le présent du film le temps d’avant et le « temps d’après » (J. Rancière) ? Cycle conçu et animé par Mario Adobati, Damien Marguet et Mathieu Lericq.
1946. Trois officiers et un homme de troupe sont détenus dans une prison hongroise, accusés d’être impliqués dans les massacres de Novi Sad qui, en janvier 1942, ont causé la mort de 3300 serbes et juifs d’origine hongroise et yougoslave. Les récits des soldats nous font revivre les préparatifs de ces terribles journées auxquelles ils ont participé sans jamais mesurer l'atrocité de leurs gestes. À travers ce huis-clos magistral inspiré d’un roman de Tibor Cseres, András Kovács élabore une critique acerbe du nationalisme qui doit conduire à un examen de conscience collectif : « Chaque peuple doit savoir affronter ses propres fautes, car c’est la seule manière d’en libérer les consciences individuelles. Et cette confrontation est en grande partie la tâche des arts et des artistes. » (András Kovács)
Séance présentée par Damien Marguet.
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire