mercredi 20 février 2019

La Commission dénonce une campagne “ridicule et choquante” de la Hongrie à son encontre

"La Commission européenne a dénoncé mardi une campagne “ridicule et choquante” de fake news pilotée par l’exécutif hongrois à son encontre. Le gouvernement du national-conservateur, Viktor Orban, s’y attaque entre autres au président de la Commission Jean-Claude Juncker qu’il accuse d’assouplir la politique migratoire de l’UE et d’affaiblir les Etats membres dans leur protection des frontières. “La campagne du gouvernement hongrois est choquante. Des théories conspirationnistes ridicules sont désormais diffusées au plus grand nombre. Les Hongrois méritent des faits, pas de fiction”, a déclaré un porte-parole de la Commission.
“Il est faux de dire que l’UE met à mal la protection des frontières, c’est même le contraire. Nous n’avons pas non plus l’intention de créer des visas humanitaires”, a-t-il précisé, démentant plusieurs assertions de Budapest." La suite sur bx1.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire