mardi 19 février 2019

Hongrie : « Une grève des chercheurs n’aurait pas la même visibilité qu’une grève des cheminots »

"L'affaire de la reprise en main de l'Académie des sciences par le gouvernement hongrois n'arrête pas de réserver son lot de surprises. Des éléments révélés hier par la presse d'opposition au sujet du "plan Palkovics" laissent entendre que la glorieuse institution pourrait être transformée en fondation de droit privé. Nous avons rencontré le Forum des travailleurs de l'Académie (ADF), vent debout contre ces "attaques contre les libertés académiques".
L'Académie hongroise des sciences (MTA) est désormais dans la ligne de mire du gouvernement de Viktor Orbán. Le ministre à l'innovation et à la technologie László Palkovics prévoit de réorganiser en profondeur le monde de la recherche en Hongrie, en dépouillant la prestigieuse académie fondée en 1825 de son important réseau de centres de recherche et laboratoires. Si le pouvoir met en avant le soucis de mieux articuler la recherche avec les besoins des entreprises, le "Forum des travailleurs de l'Académie" (ADF) critique "une attaque contre les libertés académiques" et "la fin de l'indépendance de la recherche publique en Hongrie . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire