vendredi 15 février 2019

Orbán veut repeupler la Hongrie pour sauver l’Europe chrétienne

"Les mesures natalistes annoncées réduisent les femmes à leur fonction procréatrice et installent les bébés en instruments de sa politique anti-migrants.
En novembre 2018, le gouvernement de Viktor Orbán lançait une consultation nationale sur la «défense des familles» exaltant la parentalité contre l’immigration «continuelle» encouragée par les «bureaucrates de Bruxelles», et le modèle père-mère inscrit dans la Loi fondamentale. Quatre mois plus tard, l’homme fort de Budapest dévoile un arsenal nataliste censé redonner l’envie de faire des bébés dans une Hongrie vidée de 600.000 personnes ayant déserté le pays ces dix dernières années et dont l’indice de fécondité de 1,49 la place en deçà de la moyenne européenne située autour de 1,6." La suite sur slate.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire