mercredi 18 novembre 2020

Le Conseil de l’Europe juge « insatisfaisante » la lutte en Hongrie contre la corruption politique

 "Il n’y a pas eu de progrès dans la lutte contre la corruption par le gouvernement de Viktor Orban, juge mardi le GRECO, une instance du Conseil de l’Europe.

Les actions menées par les autorités hongroises pour lutter contre la corruption des parlementaires, juges et procureurs restent « globalement insatisfaisantes », a averti l’un des organes du Conseil de l’Europe dans un rapport très critique rendu public mardi 17 novembre 2020.

Dans ce rapport, le Groupe d’États contre la corruption (Greco) souligne que la Hongrie n’a absolument pas progressé par rapport à l’an dernier. Ainsi, seules cinq des 18 recommandations qu’il avait formulées en 2015 ont été mises en œuvre de façon satisfaisante. « Des mesures plus franches restent nécessaires pour améliorer le cadre actuel du Parlement (hongrois) en matière d’intégrité », insiste le Greco.

Des allégations de corruption en Hongrie ont notamment conduit les États-Unis à interdire à certains fonctionnaires hongrois l’entrée sur leur territoire ces dernières années." La suite sur ouest-france.fr

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire