lundi 4 février 2008

L'accession d'un Hongrois formé au KGB à un poste sensible suscite le trouble à l'OTAN

"Selon le Herald Tribune du lundi 4 février, la nomination pour un an, à la tête d'une commission de l'OTAN chargée de questions de renseignement, d'un responsable hongrois formé par le KGB suscite le trouble. Sandor Laborc, qui dirige les services de renseignement hongrois depuis le mois de décembre 2007, a passé six ans à l'académie Dzerjinski, le fondateur de la Tchéka, ancêtre du KGB, à Moscou, de 1983 à 1989." Le Monde du 4 février 2008
No comment. Pourtant... ce monsieur doit avoir de solides compétences.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire