lundi 24 décembre 2012

La grogne des étudiants fait reculer le gouvernement hongrois

"La réforme des études supérieures a donné lieu à de nombreuses manifestations depuis le début du mois.
Le gouvernement Orban a fait un pas en arrière, en maintenant toutefois l’obligation de travailler en Hongrie après le diplôme.
Les étudiants hongrois ont marqué un point face au gouvernement, la semaine dernière. Malgré le froid, leurs manifestations se succédaient depuis l’annonce, le 5 décembre, d’une réduction radicale du nombre de places subventionnées à l’université. De précisément 27 150 en 2012, le quota devait être limité à 10 480 en 2013, pour un total de 98 000 étudiants." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire