dimanche 20 septembre 2015

Pour les migrants, un no man’s land entre la Hongrie, la Slovénie, la Croatie et l’Autriche

"Des milliers de migrants, cherchant à gagner l’Europe de l’Ouest et du Nord, restaient bloqués, samedi 19 septembre, dans une sorte de no man’s land, entre la Croatie, la Hongrie et la Slovénie.
L’évolution de la crise migratoire dans les Balkans de l’Ouest, et notamment des routes empruntées par les hommes, femmes et enfants fuyants en grande partie les guerres et la répression dans leurs pays (selon l’ONU, 80 % des personnes qui empruntent cette route viennent de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak), risque de compliquer encore plus la situation, sur le plan humain mais aussi politique." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire