mercredi 23 septembre 2015

Viktor Orban, le mauvais génie de l’Europe

"Quand il était jeune, il voulait abattre les murs entre l’Est et l’Ouest. Aujourd’hui, Viktor Orban mise sur la stratégie inverse entre Nord et Sud. Vouloir répartir les demandeurs d’asile dans l’Union européenne, dit-il, est « une invitation » à venir en Europe. « Ce qu’il se passe maintenant est une invasion, nous sommes envahis », a-t-il dénoncé devant le Parlement hongrois, lundi 21 septembre. En assurant que la priorité est de fermer la porte. « Quand nous protégeons les frontières de la Hongrie, nous protégeons les frontières de l’Europe. »" La suite sur lemonde.fr (version payante)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire