vendredi 28 avril 2017

La Commission européenne lance une « procédure d’infraction » contre la Hongrie

"Le premier ministre hongrois Viktor Orban est venu défendre, à Bruxelles, sa loi contestée sur les universités.
Viktor Orban était venu à Bruxelles pour « défendre [son] pays », la Hongrie. Il l’a fait sur tous les tons et est reparti apparemment satisfait et « fier », alors qu’il avait essuyé un flot de critiques, souvent virulentes, à peine compensées par le soutien que lui ont manifesté quelques extrémistes de droite et celui, très mitigé, du groupe conservateur du Parti populaire européen (PPE), auquel il appartient." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire