samedi 29 avril 2017

L'influence grandissante de Moscou

"L’ancien Premier ministre accuse le Fidesz d’Orban d’avoir reçu un financement illicite russe. Eclairage.
Assis l’un à côté de l’autre dans un café sur la place de la Liberté au cœur de Budapest, ils ont presque l’air de deux bons amis. Magomed Dasaïev se présente le premier à la caméra : il est un citoyen russe de Grozny en Tchétchénie et à sa gauche se trouve le Hongrois Gergely Komaromy. Le premier, cheveux courts, fait dans l’importation d’alcool et dans la revente de voitures, tandis que le second, coiffé de dreadlocks, est musicien et activiste politique.
La semaine passée, ce dernier entendant dénoncer la relation entre Viktor Orban et Vladimir Poutine a été condamné à une petite amende pour avoir vandalisé un monument à la mémoire des soldats soviétiques. (La caméra se tourne vers le grand obélisque en question, qui trône sur la place à deux pas du café)." La suite sur lalibre.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire