lundi 24 avril 2017

Michael Ignatieff, un recteur déterminé face à Viktor Orban

"Michael Ignatieff lance un appel à l'aide à l'Union européenne. Son institution, l'Université d'Europe Centrale, est dans le collimateur du pouvoir hongrois. Une loi controversée de l'autoritaire Viktor Orban pourrait aboutir à la fermeture pure et simple de l’université.
L'affaire provoque beaucoup d'agitation en Hongrie depuis près d’un mois. L'opposition multiplie les manifestations de soutien. Une solidarité qui dépasse largement les frontières de la Hongrie. "Nous avons reçu le soutien de 19 prix Nobel et d’une centaine d’universités à travers le monde. Nous menons ce combat à Bruxelles, à Washington. Nous avons le soutien de Berlin. Mais pour le moment, rien ne bouge", regrette Michael Ignatieff, dans un français teinté d’un léger accent anglais. Car malgré cette large mobilisation, le premier ministre hongrois, l’ultraconservateur Viktor Orban, reste inflexible." La suite sur rtbf.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire