lundi 24 avril 2017

Note sur l’amendement du 10 avril 2017 sur le régime juridique des établissements d’enseignement supérieurs étrangers en Hongrie

"Communiqué de l'Ambassade de Hongrie à Paris
Contexte
Il convient de distinguer soigneusement le contexte juridique concret de la législation relative aux établissements d’enseignement supérieur étrangers en Hongrie et l’incroyable campagne médiatique de dénigrement qui s’est déchaînée contre la Hongrie à cette occasion, parce que les deux n’ont absolument rien à voir. Plus cette campagne s’amplifie, et plus sa disproportion et sa non-pertinence par rapport à l’enjeu véritable apparaissent au grand jour.
Les divergences d’opinion entre l’actuel gouvernement hongrois et l’action internationale de M. Soros sont bien connues. Nous les assumons. Mais nous prétendons qu’elles ne doivent pas être amalgamées avec la réglementation relative aux établissements d’enseignement en Hongrie, quels qu’ils soient.
Nous comprenons parfaitement que les milieux proches de M. Soros profitent de l’occasion qui leur est ainsi donnée pour inciter à l’opposition contre le gouvernement hongrois, c’est de bonne guerre en politique. Nous comprenons aussi l’inquiétude, voire l’émotion de nombre d’observateurs, les questions relatives à l’enseignement ayant toujours été d’une extrême sensibilité au sein de l’opinion publique, légitimement attachée à la liberté publique majeure que représente la liberté d’enseignement. Les manifestations et oppositions systématiques que connaît régulièrement, par exemple, la France dans la mise en œuvre des innombrables réformes de l’enseignement initiées par n’importe lequel de ses gouvernements, quelle que soit sa couleur politique, en sont une illustration. La Hongrie ne fait pas exception." La suite sur la page Facebook de l'Ambassade de Hongrie à Paris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire