samedi 12 août 2017

Dans les entrailles de Kelenföld, centrale électrique devenue temple Art déco

"« M » (le magazine) explore tout l’été des lieux abandonnés. Cette semaine, la perle de technologie conçue en 1927, classée « patrimoine industriel » et endormie sur les bords du Danube, à Budapest.
En 2007, les vieilles turbines de la centrale électrique de Kelenföld ont marqué une pause définitive. Cela faisait près d’un siècle, pourtant, qu’elles alimentaient en courant une bonne partie de la ville de Budapest. Au moment de son ouverture, en 1914, l’usine de Kelenföld incarnait à plein l’optimisme soulevé par la seconde révolution industrielle et l’avènement de l’électricité. Une production de masse pour une consommation de masse, voilà le nouveau paradigme des sociétés européennes d’alors, hérité de Taylor et de Ford." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire