mercredi 30 août 2017

La « question rom », les injustices sociales et la gauche hongroise

"Tribune publiée le 12 août 2017 dans Népszava sous le titre « Mit kezdjen a romákkal a szociáldemokrácia? ». Traduite du hongrois par Ludovic Lepeltier-Kutasi.
Selon la sociologue Angela Kocze, les politiques redistributives devraient mieux prendre en compte le déficit de reconnaissance dont souffrent les Roms en Hongrie.

Est-ce qu’il existe une chance pour qu’émerge en Hongrie une politique sociale-démocrate antiraciste, ou sommes-nous condamnés aux solutions d’un autre âge, promues et soutenues par les voïvodes, les vaticinateurs et autres « ethno-entrepreneurs » ?
Je vais essayer de présenter ici un raisonnement simple qui pourrait constituer la base d’une politique fidèle et cohérente avec les valeurs sociales-démocrates et antiracistes. Je vais pour cela m’appuyer sur les travaux théoriques de la politiste féministe et « post-marxiste » Nancy Fraser (…). Il existe encore de nos jours des responsables politiques de gauche qui croient que si les antagonismes et exploitations entre classes sociales se réduisent, cela s’accompagnera spontanément d’une atténuation, voir d’une disparition définitive des formes de différenciation sociale affectant les groupes méprisés, discriminés et « racialisés »." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire