samedi 19 janvier 2019

Hongrie. Orbán face à la colère des « cols bleus »

"La nouvelle loi travail contestée du gouvernement Orbán est accusée d’avoir été pensée pour la prospère industrie automobile allemande portée par Audi et Mercedes en terre magyare. Les « cols bleus » de la classe ouvrière sont remontés. Des manifestations sont programmées, ce samedi, partout dans le pays.
Reportage. De notre correspondant à Budapest. Emmitouflé dans son sweat à capuche, Bence (*) attend le bus de ville pour regagner sa chambre du foyer de jeunes travailleurs de Győr. Il est entré chez Audi début janvier comme opérateur à cause de la réputation de la marque allemande et des salaires vraiment satisfaisants dont des amis lui ont parlé. Sur le papier, l’offre était alléchante : semaine de 40 heures, week-ends garantis, 900 euros net par mois. Le triple du Smic hongrois et une fois et demie la rémunération moyenne, cotisations sociales déduites. Seulement voilà, le jeune homme en période d’essai et aux trois-huit pointe régulièrement les samedi ou dimanche afin de tenir" La suite sur letelegramme.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire