dimanche 20 janvier 2019

Hongrie: Andras Kadar, ou la lutte pour défendre l’Etat de droit

"En Hongrie, les manifestations se poursuivent contre la loi travail qui a été adoptée en décembre 2018, une loi qui porte à 400 le nombre des heures supplémentaires que les employeurs pourront demander à leurs salariés tous les ans, payables trois ans plus tard. Mais à ces contestations se mêlent des critiques directes contre les dérives autocratiques du président Viktor Orban. Andras Kadar est avocat, il observe et subit au quotidien les attaques contre les organisations de droits de l’homme, une situation qui se dégrade depuis plusieurs années.
Andras Kadar codirige le Comité Helsinki Hongrois qui exerce une veille sur la situation des droits de l’Homme. Il se concentre sur l’accès à la justice pour les minorités, le droit d’asile, les lieux de privation de liberté, ou encore l’utilisation excessive de la force. Andras Kadar constate que la situation se dégrade particulièrement depuis deux ans" La suite sur rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire