lundi 21 janvier 2019

Sébastien Boisseau - Un entretien autour de Gábor Gadó, le label BMC et la scène Hongroise.

"Le contrebassiste Sébastien Boisseau - certainement le musicien français le plus impliqué avec la scène hongroise - collabore depuis de nombreuses années avec le guitariste Gábor Gadó et le label BMC. Au côté de Matthieu Donarier et Joe Quitzke, il est, avec Christophe Monniot également, curieux de ces rencontres trans-européennes qui enrichissent en permanence son langage musical. Faisant fi des replis nationalistes, envisageant les rencontres et les croisements comme une utopie artistique concrète, il revient pour Citizen Jazz sur cette collaboration au long cours.
Quel est votre premier enregistrement pour BMC Records ?
Il doit s’agir de l’album de Gábor Gadó Homeward avec Gábor Winand, Matthieu Donarier et Joe Quitzke, sorti en 2001.
- A ce jour, à combien d’enregistrements avez-vous participé pour ce label ?
J’ai dû recompter : à ce jour dix-neuf… !!
- Comment s’est faite la rencontre entre BMC et la scène française ?
 " La suite sur citizenjazz.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire