lundi 26 avril 2010

Hongrie : Orbán sur orbite

Portrait
Versatile mais obstiné, le chef de la droite populiste a remporté les élections d’hier.
Par FLORENCE LA BRUYÈRE

"C’est un retour triomphal. Après huit ans passés dans l’opposition, Viktor Orbán, le chef de la droite populiste hongroise, a remporté hier une victoire écrasante aux élections avec son parti, le Fidesz (Fédération des jeunes démocrates). Cet ancien dissident, qui fêtera ses 47 ans le mois prochain, retrouve un fauteuil de Premier ministre occupé de 1998 à 2002. Une victoire de l’obstination.

Orange. En 1989, cet étudiant opposant au régime est le premier à réclamer ouvertement le départ des troupes russes du pays. Déjà, il est dévoré d’ambition. «En 1989, j’ai vu arriver ce jeune homme qui m’a dit : "je veux être Premier ministre"», se souvient l’historien Pierre Kende. Elus au premier Parlement libre, en 1990, les 21 députés du Fidesz sont jeunes, anticonservateurs, et frais comme l’orange, leur emblème - choisi en référence à une comédie culte sur l’absurdité du régime stalinien, qui voulait faire pousser des oranges en Hongrie. Orbán est alors un politicien moderne, ouvert au monde, anticlérical. Il comprend vite que son parti a peu de chances de survivre en restant à gauche ou au centre, car la place est prise. En 1993, il met la barre à droite pour construire un parti conservateur sur le modèle de la CDU allemande. En 1998, il récolte les fruits de ses efforts : allié au parti populiste des petits propriétaires, le Fidesz gagne les élections. A 35 ans, Orbán est le plus jeune Premier ministre de l’histoire hongroise." La suite de l'article sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire