mercredi 20 juillet 2011

La Constitution hongroise doit protéger plus nettement les droits fondamentaux

"La nouvelle Constitution hongroise doit protéger plus explicitement les droits fondamentaux et doit, dès lors être révisée, affirment les députés.

La nouvelle constitution hongroise, adoptée au mois d'avril dernier, doit protéger explicitement tous les droits civiques et sociaux fondamentaux, indique une résolution commune présentée par les groupes S&D, ADLE, Verts/ALE et GUE/NGL, et adoptée aujourd'hui par le Parlement par 331 voix pour, 274 voix contre et 54 abstentions. Ces droits couvrent l'interdiction de la peine de mort et de la perpétuité incompressible, ainsi que de toute discrimination pour des motifs liés à l'orientation sexuelle.

Les députés demandent à la Commission de procéder à un examen approfondi de la nouvelle constitution et de vérifier la conformité de celle-ci avec l'esprit et la lettre des traités et de la charte des droits fondamentaux de l'Union." La suite sur le site du parlement européen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire