vendredi 4 janvier 2013

Les investisseurs refroidis par la politique en Hongrie

Le climat des affaires s'est détérioré en raison de la politique menée par Viktor Orban. 
Les investisseurs étrangers présents en Hongrie viennent de traverser une année particulièrement difficile. Avec une chute de 1,4 % du produit intérieur brut en 2012 et une inflation proche de 5,7 %, les multinationales ont choisi de faire le dos rond en attendant des jours meilleurs. « Le taux d'investissement comparé au PIB est tombé sous la barre des 15 % », souligne Zoltan Árokszállási, analyste chez Erste Bank à Budapest. C'est le niveau le plus bas enregistré dans toute l'Europe centrale et orientale et c'est inquiétant car « sans investissement, pas de croissance. » La « timidité » des entreprises internationales s'explique. " La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire