mercredi 30 janvier 2013

Sombre dimanche, le roman magyar d’Alice Zeniter

"Par Hélène Bienvenu.

Interview d’Alice Zeniter, auteure de "Sombre Dimanche", paru chez Albin Michel
Nouveauté de la rentrée littéraire 2013 : Sombre dimanche, le second roman d’Alice Zeniter, normalienne de 26 ans a de quoi mettre tout bon magyarophile en alerte. À raison. Le titre ne ment pas : l’intrigue a bien pour cadre Budapest, ses personnages principaux - les Mandy – sont hongrois. Quant à son auteure, elle a vécu près de trois ans à Budapest.
Sombre dimanche est une saga familiale qui démarre dans les années 70 pour prendre fin au lendemain de l’an 2000. Trois générations de Mandy (le grand père, le père, Imre - le fils, la fille et la mère) vivent comme cloués aux rails de la gare de l’Ouest (Nyugati pu.), dans une maison sur laquelle l’histoire s’acharne. Première et seconde Guerres mondiales, nazisme, communisme, stalinisme, kadarisme, libéralisme : 50 ans d’histoire magyare s’égrainent sous les yeux des lecteurs, au fil d’une plume parfaitement expressive, capable de susciter tout autant le rire que la pitié." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire