samedi 28 novembre 2015

Camille Havas, fille du Hongrois László Havas

Photo : Camille Havas
"Après des études de programmation informatique, qui m'ont "appris à apprendre", j'ai compris que l'on pouvait tout faire.
J'ai trouvé un moyen de rejoindre ma vraie passion : les histoires Humaines. Que ce soit sous forme de livres, séries de photos ou vidéo-reportage, le média m'importe peu, je considère qu'il doit avant tout servir l'histoire.
Je souhaite réaliser ce livre sur l'histoire de mon père car son regard particulier sur les événements se fait porte-parole pour beaucoup d'autres Humains je pense, un regard ni héroïque ni militant, le témoignage de quelqu'un dont on dirait "History just happened to him".

Mon père ce hongrois
Récit d'un père à sa fille, d'une fuite de Hongrie en 1956
"Je l’ai vu raconter son histoire des centaines de fois, en famille, à des amis... Le jour où ce projet est né, je lui ai demandé de me conter tout le reste."
"Mon père ce Hongrois" est un récit recueilli oralement, qui raconte à la première personne un souvenir datant de plus de 50 ans : la fuite de Hongrie de mon père en 1956, pendant la révolution de Budapest.
Ce premier volume, "Premier départ", est illustré par des photos d'arbres, d'écorces, de racines, issues d'une ramification de mon projet photographique "Racines". Ces photographies argentique noir et blanc, développées et tirées sur papier photo par mes soins, répondent de manière métaphorique au texte de la double page qu'elles illustrent.
D'autres volumes, toujours avec le même format type "carnet intime", raconteront les différentes étapes de ce voyage fascinant."

Extraits de la présentation du projet de Camille Havas avec appel à souscription sur http://fr.ulule.com/pere-hongrois/
et la présentation complète du projet sur photo.camillehavas.com 

Camille Havas sera l'invitée de la
prochaine soirée des Mardis hongrois de Paris,
le 8 décembre 2015 ! 
au Café Bords de Seine 
1, place du Châtelet 75001 Paris
Métro Châtelet-Les Halles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire