mercredi 25 novembre 2015

Crépy-en-Valois : faute de candidats, Ruhl Hardy rapatrie ses salariés de Hongrie

"Triste paradoxe pour Ruhl Hardy BA. En cette période de crise économique où les taux de chômage atteignent des sommets, l’entreprise allemande qui dispose d’une entité à Crépy-en-Valois ne parvient pas à recruter localement.
Au point de devoir faire venir de la main-d’œuvre de ses autres usines européennes, hongroises principalement." La suite sur leparisien.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire