mercredi 23 décembre 2015

Hongrie: entrés clandestinement, des réfugiés jugés et emprisonnés

"La Hongrie était une porte d'entrée des réfugiés dans l'Union jusqu'à ce qu'une clôture soit érigée le long de ses frontières sud. Le gouvernement a tout fait pour empêcher les candidats à l'asile de passer, de l'érection d'une barrière frontalière jusqu'à la promulgation d'une loi qui pénalise l'entrée des réfugiés en Hongrie.
Cette loi est entrée en vigueur à la mi-septembre. Depuis lors, les réfugiés passés en Hongrie illégalement sont jugés devant un tribunal pénal, au mépris de la Convention de Genève. Un traducteur est fourni par la Cour, mais les procès sont expéditifs. Plus de 700 réfugiés ont déjà été condamnés et finissent en détention. Notre correspondante Florence La Bruyère a assisté à l’un de ces procès, au tribunal de Szeged, au sud de la Hongrie." La suite sur rtbf.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire