lundi 21 décembre 2015

La Suisse avait accueilli les Hongrois à bras ouverts

"Histoire d'ici - Naguère, les frontières étaient moins étanches mais les cœurs plus grands.
Le 2 novembre 1956, il y a bientôt soixante ans, 2000 chars russes entrent dans Budapest pour écraser une insurrection estudiantine qui s’est déclenchée quelques semaines plus tôt, et à laquelle se sont ralliés des ouvriers. Le 4, quelque 200 000 Hongrois fuient leur pays pour s’exiler en Europe de l’Ouest, en trouvant un premier refuge en Autriche, où les autorités s’affolent d’un afflux chaotique de 120 000 d’entre eux." La suite sur 24heures.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire