jeudi 6 avril 2017

Budapest, nid d'espions russes...

"Orbán laisse le champ libre aux agents de Moscou pour opérer en Hongrie, affirme, ulcéré, un ancien des services secrets.
La proximité entre Vladimir Poutine et le Premier ministre hongrois Viktor Orbán est telle que les plus atlantistes voient en Budapest un cheval de Troie de la Russie pour affaiblir l'Otan et l'Union européenne, dont la Hongrie est membre.
Dans une interview au site Index.hu, la semaine dernière, un ancien agent des services secrets, Ferenc Katrein, raconte comment ce rapprochement avec Moscou a entravé le travail de ses collègues. Des experts du contre-espionnage ont été placardisés et « nous n'avons pas été autorisés à mener des opérations qui étaient nécessaires », explique-t-il. Cela alors que les réseaux d'influence russe compteraient des centaines d'agents sur le terrain et que la gravité de la menace russe actuellement en Europe se situe, estime-t-il, « au niveau le plus haut »." La suite sur ouest-france.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire