jeudi 6 avril 2017

Hongrie : L'université ciblée par Orban refuse de fermer

"Pour le président et recteur de l'Université d'Europe centrale, à Budapest, Michael Ignatieff, il ne fait aucun doute que la loi sur les universités votée hier en Hongrie est le dernier chapitre de la guerre personnelle que livre le premier ministre Viktor Orban au milliardaire Georges Soros. Au micro de Michel C. Auger, l'ancien chef du Parti libéral du Canada est catégorique : Nous allons rester ouverts quoi qu'il arrive." La suite et interview audio sur radio-canada.ca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire