samedi 21 juillet 2018

Eugene Zador, Orchestre symphonique de Budapest

"Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons d’Eugene Zador (1894-1977), formé par Max Reger à Vienne, folkloriste de la musique hongroise. Toutes les œuvres de ce CD, datant de 1960 à 1970, sont du para-Kodály romantisant, coloré et sans date, qui pourrait avoir été composé en 1920. La force d’Eugene Zador, c’est son talent mélodique, mis à profit à Hollywood, où il œuvrait après la Seconde Guerre. L’élégie Les plaines de la Hongrie (on se croirait dans un film de Hitchcock) montre bien cette rencontre entre Californie et Europe centrale." La suite sur ledevoir.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire