dimanche 22 juillet 2018

Union européenne. Les dirigeants européens doivent faire barrage aux lois xénophobes en Hongrie

"En réaction à la nouvelle procédure pour infraction engagée par la Commission européenne contre la Hongrie pour violations de la législation européenne, à la veille d'un vote parlementaire sur de nouvelles lois répressives dans le pays, Iverna McGowan, directrice du bureau européen d’Amnesty International, a déclaré :
« Les tentatives de la Hongrie visant à interdire le travail légitime et vital de citoyens et d'organisations de la société civile s'efforçant de protéger les droits des migrants et des demandeurs d'asile sont inacceptables." La suite sur amnesty.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire