samedi 7 juillet 2018

Gaz de la mer Noire : querelle diplomatique entre la Hongrie et la Roumanie

"Les déclarations de Kristof Terhes, directeur général du transporteur hongrois de gaz FGSZ, ont déclenché une querelle diplomatique entre la Roumanie et la Hongrie. Bien que les deux pays soient partenaires dans le projet du gazoduc BRUA, Kristof Terhes a critiqué la gestion de la Roumanie et cherché à justifier le désengagement de son pays.
Par Elena Deacu Le gazoduc BRUA (Bulgarie-Roumanie-Hongrie-Autriche) reliera ces quatre pays sur une longueur d’environ 1318 km. Le projet a été conçu en 2016 et l’accord de financement signé en 2017. Le tronçon roumain, dont le coût s’élève à 478,6 millions d’euros, est en majeure partie financé par la Commission européenne, la Banques européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Les travaux ont débuté en juin 2018. Selon l’opérateur Transgaz en charge du projet en Roumanie, une première partie du gazoduc devrait être fonctionnelle en 2019, la seconde en 2022. Dès 2020, le gazoduc BRUA devrait (...)" La suite sur courrierdesbalkans.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire