dimanche 1 novembre 2020

Les populistes européens misent sur une réélection de Trump

"Une victoire de Joe Biden poserait problème aux dirigeants d’Europe centrale accusés par l’Union européenne de violer l’état de droit, et cela en dépit d’une relation transatlantique historiquement très marquée.

La plupart des dirigeants européens se gardent bien de se mêler directement à l’élection présidentielle, de peur d’avoir à encaisser un retour de bâton, en cas de défaite du candidat de leur préférence – Joe Biden dans la majorité des cas.

Les chefs d’État sont cohérents avec leurs opinions. Selon une enquête réalisée en début d’année par le Pew Research Center, seuls 13 % des Allemands, 18 % des Suédois et 20 % des Français font confiance à Donald Trump en ce qui concerne sa façon de régir des relations internationales.

Clivage Est-Ouest 

À l’inverse, le premier ministre hongrois Viktor Orban a clairement affiché la couleur : « Nous voulons une nouvelle victoire de Donald Trump », dénonçant une « politique étrangères des administrations démocrates américaines bâtie sur l’impérialisme moral ». Il est vrai que Joe Biden a livré un discours sans ambiguïté sur les dérives autoritaires des régimes ultra-conservateurs de Budapest et de Varsovie, qu’il assimile à des dictatures en devenir. « Voyez ce qui se passe de la Biélorussie à la Pologne en passant par la Hongrie, la montée des régimes totalitaires dans le monde », a-t-il déclaré le jeudi 15 octobre, lors d’un événement organisé par la chaîne américaine ABC." La suite sur la-croix.com

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire